L'eau potable, un maillon essentiel de la chaîne de vie

  • Gestion de l'eau
  • KC8A7609
  • BO8A8176

Depuis la privatisation en 1997, nous avons intégré la qualité de l’eau distribuée comme un enjeu stratégique.  Celle-ci subit en effet un traitement physico-chimique dans les  usines, afin de répondre aux normes de l’OMS. Ce traitement est plus ou moins complexe selon que l’eau provient de forage ou de rivière, mais généralement, il comprend trois étapes, la clarification, la neutralisation  et la désinfection, au terme desquelles elle devient potable.

La distribution de l’eau est ensuite pilotée en permanence à travers un système complexe de conduites dotées de vannes et d’appareils de régulation, afin de pouvoir optimiser l’alimentation en eau. Pour respecter les exigences de qualité de l’eau produite et distribuée, nous réalisons un contrôle régulier d’une  quarantaine de paramètres physico-chimiques et bactériologiques à toutes les étapes.
 
Usine de Ntoum
En 2014, la station de traitement d’eau de Ntoum a bénéficié d’un investissement important pour améliorer la capacité de production de l’usine. Les travaux engagés ont consisté au renforcement du pompage d’eau traitée. A ce jour, la production d’eau traitée de l’usine est passée de 175 000 m3/j à 215 000 m3/j, soit une augmentation de 40 000 m3/j.
Avec la mise en service de la conduite DN1200 par l’Etat gabonais, c’est 25% d’eau supplémentaire que nous transportons désormais vers Libreville, en attendant la dernière phase des travaux permettant l’approvisionnement de la zone nord de la ville.
 

Nos indicateurs 2015

327 milliers de m3/jour installés

2074 km de réseaux 

45 localités desservies