10 janvier 2018

La SEEG porte plainte contre X

Nous portons plainte contre X pour acte de malveillance à la suite de la coupure du 1er janvier

Suite à la coupure d’électricité survenue dans la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018, la SEEG a décidé de porter plainte contre X avec constitution de partie civile, pour que toute la lumière soit faite sur l’origine de ce dysfonctionnement, qui a mis en péril la bonne marche du service public d’électricité et pénalisé les populations.
 
Selon toute vraisemblance, cette coupure d’électricité a été causée par un acte de malveillance, qui a provoqué le délestage d’une partie du réseau de distribution de Libreville et ses environs.
 
Ce type d’acte volontaire est irresponsable à l’endroit de la population de libreville.