MEDIAS
19 mars 2015

Inauguration du Centre National de Télégestion Eau et Electricité

Pour faire suite à l’augmentation des unités de production et à l’extension des réseaux d’eau et d’électricité sur l’ensemble du territoire, la SEEG a inauguré à Libreville le 19 mars 2015, son Centre National de Télégestion Eau et Electricité (CNTEE) pour superviser, en un point unique et centralisé, l’ensemble de ses exploitations.

Agents SEEG en poste au Centre National de Télégestion
Le Centre National de Télégestion est un équipement moderne de télésurveillance des réseaux. Il est doté de plateformes techniques de télégestion des activités eau et électricité. Pour l’activité électricité, Il est doté de 3 postes de supervision des réseaux électriques, des usines hydroélectriques et thermiques et de 3 opérateurs pour la surveillance en temps réel. Pour l’activité eau, le CNTEE est équipé d’autant de postes de supervision pour la gestion des pressions réseaux de distributions, la téléconduite des réservoirs et châteaux d’eau de toute l’étendue du territoire, et de 3 opérateurs pour la surveillance en temps réel. Les deux domaines possèdent des équipements de sauvegarde pour la traçabilité des données.
 
La principale mission du Centre National de Télégestion est d’optimiser la gestion des ressources des systèmes eau et électricité, la télésurveillance et la conduite en temps réel des systèmes électriques et réseaux d’eau. Il doit surtout garantir la continuité et la qualité des fournitures d’énergie électrique et d’eau potable, dans les meilleures conditions de sûreté-sécurité.
 

« Le Centre National de Télégestion donne la possibilité à la SEEG de conduire et surveiller à distance le fonctionnement des usines de production et les réseaux d’eau et d’électricité, au niveau national, notamment les 4700 km de lignes électriques, les 2000 km de conduites d’eau et les 2400 transformateurs de puissance repartis à travers tout le pays », a expliqué M. Patrice Fonlladosa, PCA de la SEEG.

 
Le Centre National de Télégestion permettra d’améliorer la maîtrise des charges d’exploitation des usines et des réseaux eau et électricité au niveau national. Le Centre prendra en charge la gestion de plus de 40 usines de production d’eau et 50 centrales de production électrique réparties dans les 49 localités desservies par la SEEG. Ainsi, 7jours/7 et 24h/24, les infrastructures d’eau et d’électricité dans l’ensemble du territoire national sont sous haute surveillance, pour délivrer un service en continu et de meilleure qualité à la clientèle, grâce à cette plateforme moderne et innovante de télésurveillance des équipements de production et des réseaux de la SEEG.
 
Le Centre National de Télégestion a aussi pour vocation d’assurer la maintenance des systèmes de supervision des équipements des transmissions de téléconduite et télégestion. Il complète par ailleurs les moyens existants de surveillance et circonscrit particulièrement les missions de dépannage, de maintenance et d’entretien des centrales et des réseaux aux exploitants locaux.